Picture your Future. Save for it by earning 1.5% on a 1-year Term Deposit Account! Learn more.

Notre interview avec le gagnant du prix MeDirect (Rallye Boursier ‘21/’22)

Source: rédigé par Charlotte Meneve, content marketing specialist chez MeDirect

Le concours annuel d’investissement de L’Echo et de De Tijd (fin novembre ’21 jusqu’à fin janvier ’22) connait ses 3 grand gagnants dans les catégories suivantes : Classement général, Classement Fonds (aussi connu comme le prix MeDirect.be) et le Classement étudiants. Ce mercredi dernier, le 16 mars 2022, les gagnants ont officiellement reçu leur prix lors de la cérémonie de clôture du Closing Bell, laquelle se déroulait chez Euronext, comme la tradition le veut. Cette édition du Rallye Boursier a été un défi pour plus de 30.000 participants. À la fin du concours, les bourses enregistraient des signes de volatilité notamment dûs aux tensions grandissantes entre l’Ukraine et la Russie. Vous pouvez retrouver plus d’informations à propos de ce conflit et de ses conséquences pour les bourses dans notre aperçu mensuel de janvier.

Durant la cérémonie de clôture, nous avons pu obtenir une interview avec le gagnant du prix MeDirect.be, Simon Gevaert (23), étudiant en master en ingénieur commerciale.

Bonjour Simon, tout d’abord, nous souhaitons savoir pourquoi tu as décidé de participer au Rallye Boursier.

« J’ai participé au Rallye Boursier pour la première fois l’année passée avec des amis qui étaient aussi intéressés par les marchés financiers. Nous nous sommes amusés et j’ai donc décidé de participer à nouveau cette année. J’étais d’ailleurs aussi présent à Finance Avenue, une plus petite édition du Rallye Boursier. »

Quelle était ta stratégie d’investissement durant le concours ?

« J’avais commencé à investir dans des actions. Cependant, comme nous le savons tous, les actions ont fortement baissé au début, ce qui représentait immédiatement un gros risque. J’ai donc changé de cap et me suis concentré plus sur les fonds d’investissements. Les coûts étaient bas pour ceux-ci. J’ai aussi souvent regardé les futures* et les ai pris en compte. Ceux-ci me permettaient de prédire ce qu’il allait se passer dans les prochains jours. »

Raconte-nous en plus sur la manière dont tu as prédit et suivi les bourses ?

« J’ai pris en compte les plénières de la BCE (Banque Centrale Européenne) ainsi que celles de la FED (Réserve Fédéral, ou encore, la banque centrale américaine) qui portaient sur les taux intérêts durant le Rallye Boursier. J’ai aussi pris en compte les journées de bourse positives aux États-Unis. J’en ai donc déduit que, au moment de l’ouverture de la bourse Japonaise, elle aussi pouvait avoir des résultats positifs. J’ai profité de cette occasion pour acheter des fonds d’investissement japonais, ainsi que des fonds d’investissement européen en anticipant sur la lancée positive. »

Qu’as-tu appris après avoir participé à cette édition du Rallye Boursier ?

« Je m’améliore en investissant de plus en plus. En cas de nouvelles situations, j’essaie de les lier aux intérêts, car je sais que celles-ci réagissent à ce dernier. Les informations présentes sur De Tijd ont aussi contribué aux connaissances en investissement que j’ai. Ce n’est jamais perdu, je prends ces informations avec moi pour le futur. Plus on reste sur la bourse, plus on en apprend et on en découvre. »

« Plus on reste sur la bourse, plus on en apprend et on en découvre. »

Simon Gevaert

Investissais-tu auparavant aussi ? Si oui, qu’est-ce que t’apportes ta participation à cette édition du Rallye Boursier ?

« J’investis effectivement déjà en bourse. Ce concours ne durait que 3 mois, et m’a permis de prendre des risques que je n’aurais pas pris autrement. Pour le moment, je prends mon temps pour construire un portefeuille axé sur les fonds d’investissements, et moins sur les actions. Je regarde plutôt sur le long terme. »

“Ce concours ne durait que 3 mois, et m’a permis de prendre des risques que je n’aurais pas pris autrement.” 

Simon Gevaert

Simon, nous te remercions pour cette interview et te félicitons d’avoir remporté le prix MeDirect.be bien mérité !

Nous souhaitons également profiter de cette occasion pour féliciter la gagnante du Classement étudiants, Sieglinde Heerde, et le gagnant du Classement Général, Daniel Matthys ! Lisez l’histoire de Daniel.

*Un future est un engagement ferme de livraison d’un actif sous-jacent à une date future (appelée échéance ou maturité) à des conditions définies à l’avance.

Investir implique un risque de perte en capital.

Share on facebook
Share on linkedin
Share on facebook
Share on linkedin