Conformément à la deuxième Directive européenne sur les marchés d’instruments financiers (MiFID II), qui est entrée en vigueur le 3 janvier 2018, les prix des actions et des trackers, dans le cas d’ordres à cours limité, doivent être introduits en respectant les pas de cotation applicables pour l’instrument financier concerné.

Le pas de cotation est l’écart minimal permis entre deux prix consécutifs, et est déterminé par la bourse dans laquelle le titre est négocié. Par exemple : si le pas de cotation d’un titre est de 0,01 EUR, le cours limite que vous saisirez lors de la soumission d’un ordre à cours limité doit être un multiple de 0,01 EUR, le prix du titre ne pouvant évoluer que de 0,01 EUR. Dans le cas contraire, votre ordre ne peut être exécuté.

Vous pouvez consulter les pas de cotations des actions les plus négociées sur Euronext en cliquant sur ce lien.