Investir
30/04/2021

Morningstar views - Quand changer votre stratégie d'investissement ?

Source: Morningstar 07/04/2021

Il est déconseillé de changer fréquemment votre approche d'investissement, mais il existe certaines circonstances dans lesquelles un changement est justifié.

Lorsque nous entendons des histoires de gens qui gagnent de l'argent sur GameStop, ou sur le Bitcoin, la tentation peut être grande de remettre en question notre propre stratégie d'investissement.

Ce qui n’était pas forcément un sujet d’attention peut devenir une obsession pour certains investisseurs, obnubilés par l’évolution des cours de Bourse qu’ils suivent parfois quotidiennement.

Les investisseurs chevronnés savent que rester fidèle à sa stratégie d'investissement est souvent la meilleure recette pour réussir, et pour la plupart, les investisseurs doivent éviter de changer constamment leur approche d'investissement.

Paul Kaplan de Morningstar et Maciej Kowara ont rédigé un article décrivant le nombre de mois « critiques » inhérents à la performance historique d’un fonds. Les mois critiques sont définis comme des mois de performance d’un fonds qui, s’ils n’existaient pas, entraîneraient une sous-performance du fonds par rapport à son indice de référence.

Plutôt que d'afficher un petit gain chaque jour, la performance des fonds peut être concentrée sur des intervalles de temps limités. Par exemple, pour les fonds mondiaux gérés activement, on n’a recensé 6 mois critiques de performance sur une période de 15 ans entre 2003 et 2018.

Si vous changez constamment de stratégie de placement, il est probable que votre sélection de fonds changera également. Changer de fonds trop souvent est un moyen de vous assurer que vous ratez ces mois critiques de performance.

Quand devient-il pertinent de changer votre stratégie d'investissement ?

Capital humain vs capital financier

Lors de la définition de votre stratégie d’investissement, il est souvent utile de penser à deux « sources » de capital. Le premier est le capital humain, qui est en fait votre capacité à gagner de l'argent au fil du temps. Le second est le capital financier, c'est-à-dire le montant réel dont vous disposez pour investir aujourd'hui.

Les jeunes investisseurs disposent d'un capital humain abondant car il est probable qu'un jeune ait de nombreuses années productives devant lui. Dans le même temps, les jeunes investisseurs ont généralement très peu de capital financier.

À l'autre extrémité du spectre, les personnes retraitées ont sensiblement moins de capital humain mais peuvent disposer d’un capital financier abondant.

Lors du choix d'une stratégie d'investissement, votre capacité de risque a beaucoup à voir avec la somme du capital financier et humain. Plus vous avez de capital (humain ou financier), plus vous pouvez vous permettre de prendre de risques.

Il y a des étapes de la vie où l'équilibre entre le capital humain et financier va changer, et à ce moment, vous pourriez envisager de revoir votre stratégie d'investissement.

Cas à considérer

Parmi ces événements de la vie, on peut recenser les cas suivants :

1. Perte d'emploi : lorsque vous perdez votre emploi, votre capital humain potentiel diminue. S'il s'agit d'un changement permanent, votre capacité à résister au risque diminue également et, par conséquent, une révision de votre stratégie d'investissement vers une approche plus conservatrice peut avoir du sens.

2. Evolution du cercle familial : si vous êtes maintenant chargé de vous occuper financièrement d'un être cher, vous n'aurez peut-être pas la même capacité à résister au risque. Encore une fois, il peut être intéressant de revoir votre stratégie d'investissement en faveur d’une approche plus conservatrice.

3. Don / Héritage : Si vous recevez un don en argent ou un héritage d'un membre de la famille, votre capital financier augmente. L'augmentation de capital ici peut justifier une stratégie d'investissement plus agressive, toutes choses égales par ailleurs.

4. Retraite : Lorsque vous prenez votre retraite, vous passez de la phase d'accumulation du capital à la phase de diminution du capital. Il s'agit d'un événement majeur qui nécessite certainement un examen de votre approche de placement (transition probable vers des placements productifs de revenu conservateurs pour financer vos besoins de retraite).

De manière générale, il est déconseillé de modifier fréquemment votre approche d'investissement.

Bien qu'il soit tentant de laisser les nouvelles et les prévisions économiques guider vos décisions d'investissement, se concentrer sur votre capacité de prendre du risque dans votre allocation à un moment donné pourrait être un meilleur indicateur pour vous aider à opérer des changements stratégiques dans votre approche d'investissement.

L'expérience nous montre qu'une grande discipline et de la patience sont les clés pour atteindre ses objectifs financiers.

Cet article a été réalisé avec l'autorisation de l'éditeur, tous droits réservés.